Voyage

Poème inspiré par un tableau de :

Andrews Esao
www.esao.net

La fée Pilou part en voyage
Dans un bien curieux équipage
Vers les confins du Lubéron.
Sa magie ne tourne plus rond,

Elle a besoin de se refaire
Une santé après l’hiver !
Elle a pris deux grosses valises,
Dont l’une est emplie de cerises,

En cas de soif ! Et la seconde
D’essence et d’un moteur qui gronde
Pour l’emporter loin, vers Bonnieux.
Car Pilou n’a pas froid aux yeux

Et elle est vraiment prête à tout
Pour oublier qu’elle est à bout !
Dans sa malle elle a mis ses chats,
Ses perruches, son chihuahua,

Dix-huit chapeaux, son canapé
Et ses vidéos préférées.
Puis elle a largué les amarres
Pour que le mistral fou s’empare

De sa nef tarabiscotée.
Et Pilou s’est laissée aller
Pour son mirobolant voyage,
Flottant au fil bleu des nuages…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Contes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire