Virgile

Poème illustré par une oeuvre de :

Christie Bolduc
www.christiebolduc.skyrock.com

Il s’appelle Virgile et vit dans mon jardin,
Pendu au cerisier afin d’en mieux chasser
Tous ces fichus oiseaux. Mais mes efforts sont vains !
Ils ne se lassent pas de piquer, grignoter

Mes cerises percées de mille petits trous !
Dans un grand tourbillon sans cesse ils font ripaille ;
Quand au brave Virgile, on dirait qu’il s’en fout
Et se moque de moi dans sa barbe de paille !

Et puis j’ai tout compris : il est bien trop sympa
Avec sa bonne bouille et son air goguenard.
Les oiseaux insouciants n’en font donc aucun cas,
Ils picorent en paix et ils se font du lard !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.