Virgile

Poème illustré par une oeuvre de :

Christie Bolduc
www.christiebolduc.skyrock.com

Il s’appelle Virgile et vit dans mon jardin,
Pendu au cerisier afin d’en mieux chasser
Tous ces fichus oiseaux. Mais mes efforts sont vains !
Ils ne se lassent pas de piquer, grignoter

Mes cerises percées de mille petits trous !
Dans un grand tourbillon sans cesse ils font ripaille ;
Quand au brave Virgile, on dirait qu’il s’en fout
Et se moque de moi dans sa barbe de paille !

Et puis j’ai tout compris : il est bien trop sympa
Avec sa bonne bouille et son air goguenard.
Les oiseaux insouciants n’en font donc aucun cas,
Ils picorent en paix et ils se font du lard !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire