Poème illustré par :

Jan Delikat
http://www.galerieartetculture.com

On est dans le jardin et la lune est bien ronde.
La soirée est très douce et l’on refait le monde,
La Justice à la bouche et un verre à la main.
Va-t-on ainsi parler jusqu’au petit matin ?

Les grillons déchaînés stridulent à tue-tête.
On est à mi-juillet et demain c’est la Fête
Où l’on tire partout des millions de fusées.
Ce qu’ici l’on appelle Quatorze Juillet !

On est bien, il fait tiède et le vin est bien frais.
On l’a trouvé hier, c’est un petit rosé
Des côteaux de Bandol, sans chichis mais corsé
Juste comme il le faut. Nous sommes vraiment gais !

Mais soyons un peu fous, la vie est bonne à boire !
Et pour un soir, un seul, essayons donc de croire
Qu’on peut rire de tout, qu’on le peut quelquefois !
Le temps se chargera de nous mettre bien droit.

La lune penche un peu sa grosse tête blonde
Sur l’ombre du cyprès. Dans le ciel une aronde
Pousse des cris stridents et descend en piqué.
La vie est bonne à vivre. Allons donc nous coucher !

Répondre