Un triste petit jour

soleil d'hiver

Une lumière grise effleure les carreaux
Pour pénétrer chez nous. Une terne lueur
Qui a roulé sa bosse et par monts et par vaux
Pour s’en venir de l’Est où l’automne se meurt.

Il fait froid, il fait gris et il est vraiment tard ;
Il ne va nous rester qu’un jour de quelques heures !
Le soleil indolent, toujours plus en retard
Depuis début décembre, affiche une douceur

Anormale pour lui aimant tant le tapage.
Le petit jour d’hiver a peine à se lever,
Dévoilant peu à peu un morne paysage
Sans beaucoup de couleurs et triste à en pleurer.

C’est une aube hivernale et sans aucun éclat
Avec un peu de brume. On espère et l’on prie
Pour que revienne un jour l’incroyable fracas
De l’énorme soleil au-dessus du Midi !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous, Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.