Un poète

On rit quand on le voit passer
Car c’est un curieux personnage
Qui s’est forgé l’aimable image
D’un homme venu du Passé.

Rimes volant autour de lui
Comme un léger essaim d’abeilles,
Un bouquet de salsepareille
En armoiries, il est celui

Qui poème à longueur de temps.
Il a la tête dans la lune,
Se sert encore d’une plume
Pour écrire tout comme antan.

Ses vers sont des alexandrins
Qui tout en douceur dodelinent ;
Et les gens qu’ils embobelinent
Apprécient tercets et quatrains

Qu’il polit comme des bijoux.
La Nature est la conseillère
Qui l’approvisionne en lumière,
Et il aime qu’on le croit fou.

Les mots pour lui sont des joyaux
Qui enluminent ses poèmes ;
Il les cisèle et il les aime,
Les ajustant avec brio.

Ami des fées, des magiciens,
Il sait parler aux fleurs, aux bêtes.
Il a des rimes plein la tête,
Sans sa poésie, il n’est rien !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire