Un insecte inconnu

Quel est cet animal virevoltant partout
Et qui se tape aux murs ? Un insecte bizarre
Que je n’ai jamais vu ; qui vraiment contrecarre
Mes idées préconçues ! Mais l’on ne sait pas tout,

L’on est trop ignorant ! Et l’entomologie
N’est pas du tout mon fort… Cet insecte ressemble
A une fleur qui vole, et ses ailes qui tremblent
A des pétales bleus. Aucune homologie

Avec aucune bête ! Et je n’ai jamais vu
Un animal si beau, même si c’est un insecte,
Bestioles inouïes que moi je trouve infectes !
Mais celui-ci, vraiment, a dû être conçu

Dans un monde inconnu où résident des fées.
Il est comme un bijou étrange et rutilant
De la tête à la queue, tout pailleté d’argent.
Et son vol merveilleux me fait un tel effet

Que je reste immobile, assise sur ma chaise
Sans plus pouvoir parler. Son vol bleu ralentit ;
Sa danse est un miracle et il est si joli
Que mon cœur bat très fort. Maintenant très à l’aise,

Il se pose tout doux sur ma main qui frémit.
Il bouge un petit peu, je le sens qui palpite.
Impression de fusion avec une pépite
Précieuse infiniment ! Puis il s’est endormi…

Quand il s’est éveillé, j’ai ouvert la fenêtre
Pour le laisser aller ! Reparti pour toujours ?
Je ne m’en remets pas et j’attends son retour
Etait-il ce qui gît tout au fond de chaque être,

Un besoin de beauté, si souvent bien trop brève ?
Sa durabilité n’est-elle point un rêve ?

  •  
  •  
  •  

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.