Un coin de paradis

Jean-Marc Janiaczyk

Poème illustré par un tableau de :

Jean-Marc Janiaczyk
http://www.pagesperso.orange.fr/jean-marc.janiaczyk/

C’est comme un paradis au coeur de la garrigue,
Un petit coin tout vert  non loin de Ventabren
Où poussent quelques pins, un figuier dont les figues
Sont presque trop sucrées, deux platanes, trois chênes

Et un micocoulier à l’ombre lumineuse.
Peut-être est-ce l’Eden ? La lumière y ramage
A rayons que veux-tu. Une oasis heureuse
Où le ciel clair occupe trois-quarts de l’image.

Dès avril le jardin exhale tant d’odeurs
Qu’il vous tourne la tête et vous pique le nez
Tant ses milliers de fleurs sentent bon le bonheur
Y poussant à foison depuis moultes années.

La maison y est rose avec des volets bleus
Qu’on ne ferme jamais, sauf quand il fait trop chaud.
Au printemps, elle piaille et jase à qui mieux mieux :
Il y a sous l’auvent un nid plein d’hirondeaux !

Si joli et si frais qu’on en est étourdi,
C’est un doux petit coin au coeur de la Provence.
Les gens qui vivent là l’appellent «  Paradis »
Sans autre fatuité que nommer l’évidence…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur, Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire