Travaux

Poème illustré par un tableau-peinture de :

Christian Guinet
www.peintre-couleur.com

Marseille a décidé d’être enfin ambitieuse !
La cité insoumise, séditieuse et rebelle
Voudrait avoir l’air sage et paraître sérieuse.
Il lui faut maintenant être infiniment belle

Pour paraître crédible ! On va la rénover,
En faire un archétyp(e), peaufiner son image…
On est donc en  plein ouaille, avec rues dépavées,
Barrières, grues, camions encombrant le passage

Partout et en tous lieux ! Des tunnels au Vieux-Port,
On casse, on démolit, on refait, on bâtit :
C’est à se demander si ce coquin de sort
Ne va pas nous laisser qu’un grand tas de débris !

On ne sait vraiment plus où l’on pourrait passer :
Aujourd’hui par ici, demain sens interdit !
Les pauvres Marseillais se sentent harcelés
Mais ils serrent les dents : ne leur a-t-on pas dit

Que leur ville allait être sacrée l’an prochain* ?
Une bonne toilette est donc indispensable !
Il faut tenir le coup, oublier ce tintouin
Et se dire qu’on est vraiment tous admirables…

Encor heureux pourtant qu’on ait ce grand soleil,
Sans avoir à subir tout ça dans la gadoue !
Puisque Marseille vit un véritable éveil,
Courage, Marseillais, nous en verrons le bout…

*En 2013, Marseille sera la capitale européenne de la Culture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.