Tempête d’hiver

Poème illustré par :

Loïc Noël
www.galeriestylart.unblog.com

Les ailes du mistral balaient l’horizon blanc
Car la neige est tombée hier sur la Provence ;
Des giclées verglacées frappent l’huis en cadence
En le faisant vibrer et en le secouant.

De gros paquets de feutre, étoilés de cristaux,
Tombent sur la garrigue ; et les vieux oliviers
Semblent se secouer pour se désencombrer
De la neige amassée en un épais manteau.

La lumière est rosée et le ciel bleu foncé,
La neige immaculée : lumineux paysage
Fouetté par le vent grondant comme l’orage,
Le déstabilisant sous ses coups répétés !

Le mas des Malausset est presqu’enseveli :
On ne voit que son toit au bout du chemin creux
Et sa fumée hachée par les rafales bleues
Tremblote dans le vent qui secoue le Midi.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.