Tempête d’hiver

Poème illustré par :

Loïc Noël
www.galeriestylart.unblog.com

Les ailes du mistral balaient l’horizon blanc
Car la neige est tombée hier sur la Provence ;
Des giclées verglacées frappent l’huis en cadence
En le faisant vibrer et en le secouant.

De gros paquets de feutre, étoilés de cristaux,
Tombent sur la garrigue ; et les vieux oliviers
Semblent se secouer pour se désencombrer
De la neige amassée en un épais manteau.

La lumière est rosée et le ciel bleu foncé,
La neige immaculée : lumineux paysage
Fouetté par le vent grondant comme l’orage,
Le déstabilisant sous ses coups répétés !

Le mas des Malausset est presqu’enseveli :
On ne voit que son toit au bout du chemin creux
Et sa fumée hachée par les rafales bleues
Tremblote dans le vent qui secoue le Midi.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire