Souvenirs d’enfance

image

www.ledevoir.com

Quand rentrant de l’école, à midi, affamé
Comme un lionceau hargneux qui grognerait de faim,
Il sentait, alléché dès l’abord du jardin,
La délectable odeur du repas préparé

Par sa mère Delphine, il se précipitait
Et se mettait à table, renfrogné et grincheux
Car la faim lui donnait toujours l’air malgracieux.
Jours heureux d’autrefois, où êtes-vous passés ?

Tous les enfants d’alors crapahutaient à pied,
La plupart des parents n’ayant point de voiture !
Lui badait en flânant, peu importait l’allure :
Il avait tout son temps, pour rire et folâtrer…

En fin d’après-midi, il traînait pour goûter
De deux tranches de pain, d’un bout de chocolat ;
Et puis il s’installait dans la salle du bas
Pour faire son travail ! Pas question de télé…

Ainsi allait sa vie, la vie pas trop stressée
D’un minot d’autrefois à Lambesc, en Provence ;
D’un gamin du Midi et de partout en France.
Jours sans soucis d’antan, où êtes-vous passés ?

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous, Cités provençales, La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire