Simple bonheur

hooch

Poème illustré par un tableau de :

Pieter de Hooch
( 1629-1694 )

On est bien près du feu. Les bûches qui craquettent
Emettent pas moments de jolies étincelles
De toutes les couleurs. La lumière ruisselle
Du sapin harnaché d’angelots en goguette.

Il fait si bon chez nous ; tout n’y est plus que paix
Avec tout cet amour qui rôde autour de nous !
Il faudrait remercier, rendre grâce à genoux
D’être ainsi réunis ! Un doux silence épais,

Bien chaud comme un duvet moelleux nous enveloppe.
Bien-être rassurant de la petite enfance,
Tendre paix familiale, et si calme et si dense !
Il faut en profiter car le temps qui galope

Va vite en dévorer les heures et les jours.
Pour le moment, ça va, et nous allons tous bien.
Le bonheur est ainsi fait de tout petits riens ;
Puissent ces chers moments se prolonger toujours !

L’horloge du salon dévide des instants.
Il fait encor très doux, mais Noël se profile
Avec ses falbalas dans les rues de la ville.
Entends-tu ce tic-tac ? Passe, passe le temps…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Simple bonheur

  1. Lu sur Facebook le 25 décembre 2015 :

    De Georges Richa :

     » Beau poème, simple, inspiré. Simple, tendre, affectueux comme une famille unie et réunie pour Noêl. Hugo n’est pas loin. Joyeux Noêl. »

Laisser un commentaire