Sausset-les-Pins

 

Poème illustré par un tableau de :

Pascale M.
http://cigales.e-monsite.com/

Il fait frais sur la Côte Bleue
Où la mer danse, bleu-marine.
Mais pourtant des gens s’agglutinent
Sur le port, patients et joyeux,

Pour leur Oursinade hivernale.
Car Sausset-les-Pins* n’oublie pas
Comme tous les ans qu’on est là
Pour déguster ce mets royal :

Des petits hérissons de mer,
Friands délices concoctés
Par notre Méditerranée,
Aussi hirsutes que leurs frères.

Sur les quais tout ensoleillés
On a dressé de longs tréteaux
Pour y asseoir tous les badauds.
Certains sont déjà installés

Avec pain et beurre et citron.
Et comme ils sont tous écolos,
Pas de plastic ni de carton !
Assiette, cuiller et couteau :

Tout doit venir de la maison.
On est assis à touche-touche
Et l’on se tait car c’est trop bon :
Etoile iodée qui fond en bouche,

L’oursin y est un condensé
De tous les parfums de la mer.
Et l’on oublie vite l’hiver
Avec un Bandol juste frais.

*Poème offert à la ville de Sausset-le-Pins

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales, Méditerranée, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire