Sausset-les-Pins

 

Poème illustré par un tableau de :

Pascale M.
http://cigales.e-monsite.com/

Il fait frais sur la Côte Bleue
Où la mer danse, bleu-marine.
Mais pourtant des gens s’agglutinent
Sur le port, patients et joyeux,

Pour leur Oursinade hivernale.
Car Sausset-les-Pins* n’oublie pas
Comme tous les ans qu’on est là
Pour déguster ce mets royal :

Des petits hérissons de mer,
Friands délices concoctés
Par notre Méditerranée,
Aussi hirsutes que leurs frères.

Sur les quais tout ensoleillés
On a dressé de longs tréteaux
Pour y asseoir tous les badauds.
Certains sont déjà installés

Avec pain et beurre et citron.
Et comme ils sont tous écolos,
Pas de plastic ni de carton !
Assiette, cuiller et couteau :

Tout doit venir de la maison.
On est assis à touche-touche
Et l’on se tait car c’est trop bon :
Etoile iodée qui fond en bouche,

L’oursin y est un condensé
De tous les parfums de la mer.
Et l’on oublie vite l’hiver
Avec un Bandol juste frais.

*Poème offert à la ville de Sausset-le-Pins

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales, Méditerranée, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.