Saint Rémy de Provence

Poème illustré par un tableau de :

Jean-Paul Courchia
http://www.courchia.com

A la mode, tu es à la mode,
Petit Saint Rémy de Provence !
Et sais-tu que dans tes rues rôde
Une piètre idée des vacances ?

Tout alangui sur tes terrasses,
Le Tout-Paris qui se déplace
Du Nord vers le Sud en troupeau,
Au soir tombant y prend un pot

L’air blasé, hautain, goguenard
A l’égard de ces autochtones !
Il vit peu et se lève tard,
Mais fuit au mitan de l’automne.

Sais-tu aussi que dans la nuit
Une ombre erre au creux de tes rues ?
C’est Nostradamus qui sans bruit
Recherche ici ce qu’il n’est plus.

Il n’est plus qu’une image brune
Dans l’eau des fontaines moussues,
Cette eau qui efface et dilue
Tout sous l’ombre ocrée de la lune.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire