Saignon

P0ème illustré par  un tableau de :

Vincent Honnoré
www.honnoré-peintre.com

S’appuyant lourdement sur l’éperon rocheux
Qui lui prête son flanc, non loin du Calavon, ,
Une cité perchée qu’on appelle Saignon :
Un village charmant, mais en moins vaniteux

Que ses voisins fameux sis dans le Luberon !
Et cependant Saignon vaut vraiment le détour,
Mais comme un vrai seigneur faisant fi des atours
Trop clinquants et trop snobs attirant les légions

De touristes hantant la région tout l’été !
Saignon a trois châteaux – comme Cadet Rousselle –
Des venelles tortues, une énorme chapelle,
Et une vue splendide avec Apt à ses pieds,

Le mont Ventoux au loin … Panorama splendide
Sous une voûte bleue lavée par le mistral ;
Une jolie cité sous son ciel provençal,
Méritant moults honneurs, mais qui se veut candide…

Poème offert au village de Saignon :

 » Madame,
je vous remercie en tant que maire pour ce poème sur Saignon qui démontre que vous
avez compris beaucoup de choses sur ce village qui se veut discret et qui ne
recherche pas à en mettre plein la vue. Je partage entièrement ce que vous avez
écrit. L’avez-vous vu le soir? pour ma part, il ressemble à une petite crèche
provençale grandeur nature. Pour cela, j’ai tout fait pour qu’il y ait le moins
de pollution lumineuse et surtout la nuit on ne voit plus ces antennes ou ces
paraboles qui gâchent la beauté de ce lieu, malheureusement dans ce domaine je
ne peux intervenir. Merci encore. Amicalement. Jacques AZZURO « 

 

 

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire