Rosée

www.eau-forte.com 

Et si demain enfin l’on se laissait aller,
Si l’on oubliait tout de tout ce qui flétrit
Les minuscules fleurs enfouies et cachées
Au fond de chaque coeur, au coeur de chaque vie ?

Est-ce vraiment sensé de toujours pleurnicher
Quand passe dans le ciel un nuage un peu gris ?
Toujours courber le dos et demeurer prostré ,
Est-ce un moyen très sûr pour sortir de sa nuit ?

Voyez donc la beauté des bulles de rosée
Posées sur ce pétale assoiffé de soleil
Et tout étincelant de perles irisées !

Presque microscopique et fabuleux spectacle,
C’est au fond du jardin un étonnant miracle
Qui vous redonne chaud comme un petit soleil.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Rosée

  1. Magali dit :

    Bonjour Vette!

    J’ai découvert votre site après vous avoir entendue dans l’émission de Caroline Dublanche sur Europe 1, et je voulais vous dire que j’aimais beaucoup ce poème.
    Bravo et continuez comme ça!

  2. Vette dit :

    Merci d’aimer la poésie… et mes poèmes !

Laisser un commentaire