Questions sur l’impossible

Elle et lui

Sonnet :

Ai-je vécu avant ? Oh, était-ce possible ?
Comment pouvais-je donc ne pas penser à lui,
Supporter patiemment ce monde plein d’ennui
Où il n’existait pas, cette absence indicible

Et ce vide infini ? Etait-il admissible
De vivre en pointillé ces jours inaboutis ?
Et comment battrais-tu, mon coeur tout engourdi,
Si souvent malheureux, presque jamais paisible,

S’il n’était mon amant, si je ne l’aimais pas ?
Quel intérêt aurais-je à mener mon chemin
Sans rechercher partout la trace de ses pas ?

Saurais-je vivre encor s’il n’y avait ses mains,
Son corps double du mien, leur accord immédiat ?
Sans lui, comment pourrais-je envisager demain ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.