Questions sur l’impossible

Elle et lui

Sonnet :

Ai-je vécu avant ? Oh, était-ce possible ?
Comment pouvais-je donc ne pas penser à lui,
Supporter patiemment ce monde plein d’ennui
Où il n’existait pas, cette absence indicible

Et ce vide infini ? Etait-il admissible
De vivre en pointillé ces jours inaboutis ?
Et comment battrais-tu, mon coeur tout engourdi,
Si souvent malheureux, presque jamais paisible,

S’il n’était mon amant, si je ne l’aimais pas ?
Quel intérêt aurais-je à mener mon chemin
Sans rechercher partout la trace de ses pas ?

Saurais-je vivre encor s’il n’y avait ses mains,
Son corps double du mien, leur accord immédiat ?
Sans lui, comment pourrais-je envisager demain ?

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire