Que sera le printemps… 2022 ?

L’on chante, danse et rit car ce nouveau printemps
Nous a tous rendus fous d’insouciance et de joie.
Sarabande insensée ! La brise qui tournoie
Nous pousse encore plus à fêter le beau temps.

Le soleil guilleret qui reprend des couleurs
A le charme infini d’un Bel au bois dormant ;
Et en l’ensorcelant tel un prince charmant
Il mène la Provence enluminée de fleurs

Vers l’été triomphant dont il sera le chef.
Et l’on rit, et l’on danse et l’on chante la joie
Du ciel bleu dégagé de cet hiver qui broie
Toute vie au jardin, Dans son tout nouveau fief,

Le printemps enchanté nous entraîne avec lui.
Une danse fleurie, une valse insouciante
Et tout ensoleillée où contre toute attente
L’on peut annihiler tous nos anciens ennuis.

Le mal enfin vaincu, le printemps triomphant !
Nous en avons fini de cette maladie
Qui nous meurtrissait tous. Marseille abasourdie
Vient de comprendre enfin qu’elle peut maintenant

Et chanter et danser, profiter du beau temps,
Comme tout le Midi et toute la Provence ;
Du plus petit hameau à chaque ville en France,
Nul n’a jamais connu de plus joli printemps…

Ecrit le premier décembre 2021 !

  •  
  •  
  •  

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous, La Provence au coeur, Marseille, Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.