Quand mon âme a le blues…

Automne

Poème illustré par un tableau de :

Smaug
www.galerie-creation.com

Quand mon âme a le blues, elle est couleur d’automne :
Un peu douceâtre, et grise, et tavelée de noir.
Quand mon âme est en deuil, elle est couleur du soir,
Sombre, avec quelquefois les étincelles jaunes

D’étoiles cliquetant sur le velours du ciel :
Quelques touches de joie pour gommer la tristesse
D’un amour finissant ou de cette vieillesse
Dont la décrépitude a l’âpre goût du fiel.

Quand mon âme a le blues, elle est comme l’automne :
Il y pleure souvent comme novembre pleut.
Quand mon âme est en deuil, elle est dans l’entre-deux
D’un chagrin monotone et du temps morne où sonne

Le pitoyable glas d’un été qui se meurt.
La pluie en ruisselant ressemble à de vraies larmes
Sur le jardin terni qui n’a plus aucun charme,
Mais où luttent encor quelques robustes fleurs.

Quand mon âme a le blues, elle évoque l’automne
Empreint d’une apathie triste et désenchantée.
Quand mon âme est en deuil, elle est comme hantée,
Et d’anciens souvenirs tristement y résonnent…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits « classiques », pratiquement tous voués à la Provence.

Ce contenu a été publié dans Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire