Les elfes du printemps…

Lovée telle une boule, la jolie pâquerette
A fait de sa corolle un peloton bien clos.
Encor tout nouveau-né, le printemps est éclos
Depuis très peu de temps, et la fière fleurette

Doit tenir bien fermés ses robustes pétales
Pour protéger son cœur, à garder bien au chaud.
Le soleil est palot ? Après tout, peut lui chaut !
Elle est bien comme elle est, close par ses sépales

La corsetant serrée, qu’il vente ou bien qu’il pleuve.
Un modeste soleil depuis peu s’est levé,
Enluminant de roux l’horizon délavé
Par la dernière pluie. L’alpage a fait peau neuve,

Et l’herbe reverdie, chaque jour bien plus drue,
Enserre de ses brins la fleur maintenant prête
Qui, en se déplissant, a entr’ouvert sa tête
Pour boire la lumière enfin réapparue.

Sort alors effaré de la blanche corolle
Un être délicat pas plus grand qu’un soupir ;
Un elfe printanier léger comme un sourire
Qui surgit au soleil tel une cabriole

Pour aider le printemps dans sa grande entreprise :
Rénover la nature et repeindre de vert
Les plantes rabougries desséchées par l’hiver ;
Redonner des couleurs à la montagne grise.

Ses frères et ses soeurs s’éveillent sur les pentes :
Des milliers de lutins qui émergent des fleurs
Dès le premier soleil, si ardents fignoleurs
Qu’ils parfont le boulot d’un printemps dilettante

Aux quatre coins du monde et partout sur la Terre ;
Des milliers de lutins ignorés des humains.
Vous ne me croyez pas ? Allez voir dès demain
Ce petit monde actif et joyeux qui s’affaire

A repeindre gaiement l’herbage tout en vert
Pour en éradiquer les ombres de l’hiver.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Contes, La Haute Provence, La Provence au coeur, Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.