Première soif

Poème illustré par une photo de :

Jonathan Blake
www.jonathanblake.com

On a soif, ça c’est sûr ! On commence à rêver
De fraîches boissons bleues tintinnant dans les verres
A grands coup de glaçons. Ca sent un peu l’été,
La saison qui dessèche tout ce qui est vert

Au fin-fond des jardins – et le fond de la gorge !
Un soda gazouillant à la mousse un peu brune
Ou de l’eau pétillant au goût de sucre d’orge ?
Une bière bien blonde à la couleur de lune,

Un jus de fruits pulpeux et doux, multicolore
Ou un nectar doré aux composants douteux ?
Et si c’était de l’eau bien fraîche et incolore ?
Il suffit d’y penser pour être déjà mieux !

On a soif, ça c’est sûr ! On est tout asséché
Par le soleil naissant qui tête tout liquide
Se trouvant à portée de ses rais acérés.
Le soleil est ainsi, impudent et avide.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.