Origami

col-de-larche-020

L’on dirait un décor de papier froissé
Appliqué sur le ciel bleu foncé de Provence.
Est-ce un origami ? Une étrange apparence,
Un décor fantastique à l’aspect hérissé :

Pitons déchiquetés et montagne en carton
Broyés entre les mains d’un Génie titanesque
Qui aurait appliqué son oeuvre gigantesque
Sur l’horizon laiteux. Le cercle de laiton

Du soleil automnal affleure les sommets
Au plissement bien net ; une étrange montagne
Découpée sur l’azur en pics aigus où stagnent
Les ultimes lueurs d’un couchant embrumé.

Une œuvre colossale. Enorme origami
Plissé par la Nature, incroyable maîtresse
De tout ce qui est beau ; mais la froide traîtresse
En gomme les contours, et l’ombre de la nuit

Efface peu à peu le pliage géant.
La lune est apparue, un disque nu et pâle
Qui baigne le plateau de sa lueur opale
Pleuvant du ciel bleu-noir tout constellé d’argent.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Haute Provence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.