Ombre et lumière

 

Poème illustré par : 

Jean-Paul Courchia
http://www.courchia.com

La terrasse est tigrée par l’ombre et le soleil.
Mais est-ce la lumière ou bien l’ombre qui raie
La table de bois brun sous les cannisses rousses ?
Il est encor très tôt et la chaleur est douce,

Qui flotte autour de nous avec légèreté.
Sous la pluie rayurée, tu es toute zébrée
Comme un joli tamia par les stries bleues qui pleuvent.
Le soleil est nouveau et la lumière est neuve

Sous les roseaux tout blonds nouvellement posés.
Il fait bon, il fait doux ; l’on sent déjà l’été
Qui palpite et frémit dans les rayures d’or

Traversant les cannisses. On est si bien dehors
Dans la cour bigarrée par l’ombre et la lumière !
Connais-tu la saison qu’on appelle l’hiver ?

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire