Oh, que vienne l’automne…

Peut-être attendrons-nous, en cette année maudite,
L’automne avec espoir, de même que l’hiver ?
Les vivrons-nous enfin cette fois à l’envers,
Tout heureux qu’ils soient là? Et oublierons-nous vite

Ce coronavirus qui a tout déglingué
Et révolutionné dans notre vie bien quiète ?
Mais le vaccin est là ! Même si l’on s’inquiète
Encore malgré tout, nous l’aurons dézingué,

Disent les médecins, à la fin de l’été !
Pourvu qu’ils aient raison, et que cette piqûre
Dans nos bras grassouillets soit une valeur sûre,
Bien qu’il adore un temps de plus en plus frisquet.

Oh, que vienne l’hiver après les mois d’automne
Si c’est pour retrouver enfin la liberté
D’aller et de venir, sans souci de santé.
Et cet isolement où le mal nous cantonne

Ne sera-t-il alors qu’un affreux souvenir ?
Pourrons-nous à nouveau songer à l’avenir ?

  •  
  •  
  •  

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne, Hiver, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.