Objets

Poème illustré par un tableau de :

Elisabeth Coudol 
http://www.artactif.com

Ce que vous ignorez, c’est que les objets vivent ,
Que ce que vous pensez être une maladresse
Ou l’aboutissement d’un peu trop de rudesse,
Ce n’est pas ça du tout, c’est de la défensive !

Exemple ? Vous cherchez les clés de la voiture !
Elles sont bien cachées, s’étant carapaté
Sur leurs tout petits pieds pour vous enquiquiner.
Elles étaient pourtant sur l’eiguié, ça c’est sûr !

Vos maudites lunettes disparaissent aussi,
Ces verres exécrés qui se sont accrochés
Sans que vous les sentiez au bout de votre nez !
Mais vous n’y pouvez rien. Elles : si ! C’est ainsi …

Et ce verre trop plein qui soudain vous échappe ?
Et la pierre rusée placée sous votre pied
Insidieusement pour que vous trébuchiez ?
Et tous ces fichus trucs qui fuient ou qui dérapent ?

Vous n’êtes pas le seul à qui le pire advient !
Les objets sont vivants et même rancuniers !
Ne les malmenez pas , ils pourraient se venger,
Ne croyez surtout pas qu’ils ne sont que des riens !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Contes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.