Objets

Poème illustré par un tableau de :

Elisabeth Coudol 
http://www.artactif.com

Ce que vous ignorez, c’est que les objets vivent ,
Que ce que vous pensez être une maladresse
Ou l’aboutissement d’un peu trop de rudesse,
Ce n’est pas ça du tout, c’est de la défensive !

Exemple ? Vous cherchez les clés de la voiture !
Elles sont bien cachées, s’étant carapaté
Sur leurs tout petits pieds pour vous enquiquiner.
Elles étaient pourtant sur l’eiguié, ça c’est sûr !

Vos maudites lunettes disparaissent aussi,
Ces verres exécrés qui se sont accrochés
Sans que vous les sentiez au bout de votre nez !
Mais vous n’y pouvez rien. Elles : si ! C’est ainsi …

Et ce verre trop plein qui soudain vous échappe ?
Et la pierre rusée placée sous votre pied
Insidieusement pour que vous trébuchiez ?
Et tous ces fichus trucs qui fuient ou qui dérapent ?

Vous n’êtes pas le seul à qui le pire advient !
Les objets sont vivants et même rancuniers !
Ne les malmenez pas , ils pourraient se venger,
Ne croyez surtout pas qu’ils ne sont que des riens !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Contes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire