Noé

 Poème illustré par :

Catherine Musnier
www.catherinemusnier.over-blog.com

On vous a tous trompés en vous narrant l’histoire
De ce bon vieux Noé, un ivrogne notoire
Qui découvrit le vin après avoir vogué
Plus de quarante jours en Méditerranée

Avec une barcass(e) surchargée d’animaux.
On comprend son pêché et qu’il n’aimât plus l’eau !
Mais vous souvenez-vous qu’on vous a raconté
Que c’est sur l’Ararat qu’il avait échoué ?

Eh bien, on galégeait ! Et il faisait trop noir
Pour qu’on se rendît compt(e) que la Sainte Victoire
Etait le haut sommet qu’il avait accosté !
C’est un coup de mistral qui l’y avait largué.

Bonnes gens, l’on vous trompe : oubliez donc l’Asie !
Si Noé s’échoua, c’est ici qu’il le fit,
Et la première fois qu’il goûta à l’alcool,
Ce fut en savourant un délicieux Bandol !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Contes, Les gens, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Noé

  1. Virginie Lucidarme dit :

    celui-ci me plait beaucoup ! il est plein d’humour et la chute -si l’on peut dire- un délice (comme le bandol !!).
    Bravo.
    Amitiés

  2. Vette dit :

    Merci, Virginie ! Quand je pense qu’il s’en faut de 90 poèmes pour arriver à 1000 ! Cette Provence, faut-il que je l’aime, quand même ! Mama mia … … Merci à toi qui m’as mis le pied à l’étrier en Informatique et m’as aidée à créer ce Site, avec Claude.
    A bientôt
    Vette

  3. Vette dit :

    Et comme quoi on peut traiter de n’importe quel sujet grâce à la poésie !
    Vette

Laisser un commentaire