Moustiers Sainte Marie

 

En surplomb du val d’Emeraude
Elle est bâtie tout en gradins.
Le soleil du matin y brode
Tout un entrelacs arlequin

De ruelles enchevêtrées
Grimpant au flanc de la montagne,
D’abrupts escaliers escarpés
Qui dévalent vers la campagne

Et de cascades dans la ville.
Accrochée entre les deux pans
De la montagne en campanile,
Une étoile d’or et d’argent

Pend à bien plus de deux cent mètres
Au-dessus du lit du torrent :
C’est Blacas d’Aupt qui l’y fit mettre
En guise de remerciement

A Marie qui l’avait tiré
Des griffes Maures barbaresques…
Etrange ville à la beauté
Particulière et ubuesque,

Etrange ville des faïences,
Ville des eaux et de la terre,
Etrange ville de Provence,
Moustiers : un rêve et un mystère !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales, La Haute Provence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire