Montagne bleue

montagne bleue

Pourquoi donc la montagne est-elle peinte en bleu ?
Des cimes bleu marine ou des crêtes bleu pâle…
Du clair au plus foncé, avec parfois ce feu
Qui ourle les sommets quand la boule d’opale

Du soleil qui s’éteint s’enfonce à l’horizon.
Différents plans de bleu, et qui se superposent
Du clair au plus foncé : des bleus de tous les tons
Qui parfois se défont, virant au presque rose.

Pourquoi donc la montagne est-elle aussi jolie
Quand la lune la raie de rayures bleutées
Et, sous le ciel foncé, d’opalescentes stries ?
Du bleu ! Tout y est bleu quand la nuit est figée

Sur les monts escarpés aux pentes indigo.
Même l’astre nocturne, avec ses bleuissures,
Dont la lumière coule et par monts et par vaux
Jusqu’au fond de l’Ubaye étincelé d’azur…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Haute Provence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Montagne bleue

  1. Eric Bertrand dit :

    Bravo! beau poème, j’aime!

  2. Eric Bertrand dit :

    Bravo, j’aime beaucoup! superbe inspiration…

Laisser un commentaire