Marseille

 

Ville explosive et colorée,
Vibrante de chants et de cris,
D’émotions tout exacerbées,
C’est une symphonie de vie.

Ville noire, blanche, dorée
Dans le soleil aveuglément,
Cascadant sous le ciel plombé
En un énorme empilement,

Petits villages imbriqués
Dans un vaste enchevêtrement
De ruelles et d’escaliers,
Tout bout et vit intensément.

Des collines jusqu’à la mer
Ses rues dévalent vers l’eau bleue.
Mais ailleurs, arrogante et fière,
Elle s’étale et frime un peu.

C’est Marseille la démesure,
Marseille-vent, Marseille-été,
Marseille douce, Marseille dure
Autant aimée que détestée

De ceux qui point ne la connaissent …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales, Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire