Le Marseille-Cassis

Poème illustré par :

Lalé B.
www.lalebdessindo.sport.fr

Ils sont fous et sont douze mille
A piaffer au coeur de la ville,
Prêts à s’élancer pour souffrir
Sur les longs lacets qui s’étirent

De Marseille jusqu’à Cassis.
Vingt kilomètres trois-cent-six : (1)
Un semi marathon d’enfer !
Que font-ils en cette galère ?

Une marée multicolore
Qui s’échine encor et encore
Pour gravir les hautes collines
Tout ensoleillées qui dominent

La mer là-bas à l’horizon.
Sublime paysage dont
Ils ne voient pas la majesté,
Bien trop occupés à trotter.

C’est si dur que certains en pleurent !
Goût d’amertume et de sueur !
Et leur poumons presqu’asphyxiés
Souffrent tout autant que leurs pieds.

(1)  » pour de vrai »,  il y a 20,308 kms ! C’est la rime qui m’a forcée à mentir …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire