Le Marseille-Cassis

Poème illustré par :

Lalé B.
www.lalebdessindo.sport.fr

Ils sont fous et sont douze mille
A piaffer au coeur de la ville,
Prêts à s’élancer pour souffrir
Sur les longs lacets qui s’étirent

De Marseille jusqu’à Cassis.
Vingt kilomètres trois-cent-six : (1)
Un semi marathon d’enfer !
Que font-ils en cette galère ?

Une marée multicolore
Qui s’échine encor et encore
Pour gravir les hautes collines
Tout ensoleillées qui dominent

La mer là-bas à l’horizon.
Sublime paysage dont
Ils ne voient pas la majesté,
Bien trop occupés à trotter.

C’est si dur que certains en pleurent !
Goût d’amertume et de sueur !
Et leur poumons presqu’asphyxiés
Souffrent tout autant que leurs pieds.

(1)  » pour de vrai »,  il y a 20,308 kms ! C’est la rime qui m’a forcée à mentir …

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.