Ma liberté

liberte

Sonnet

Ma chère Liberté ! Ne jamais me soumettre ;
Faire ce que je veux, quand je veux, si je veux ;
Errer de mon plein gré sous l’immense ciel bleu
De ma belle Provence, et ne jamais admettre

Qu’on puisse t’entraver en mon corps, en mon âme ;
Aimer en étant libre, et ne jamais laisser,
Quel que soit son attrait, quiconque s’emparer
De mon temps, de ma vie, de mes idées de femme

Libre, libre avant tout ; ne surtout rien devoir
A quiconque sur Terre, et ne jamais avoir
A me plier un jour sous un faix despotique.

Très chère Liberté ! Je t’aime plus que tout
Et il n’est jamais né, cet homme chimérique,
Ayant pu un seul jour m’asservir sous son joug !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ma liberté

  1. nicole lindrec dit :

    BRAVO ….belle liberté !……tu devais te sentir « prisonnière » ce jour là …..continue….à bientôt

Laisser un commentaire