Lourmarin

Poème illustré par un tableau de :

Jean-Marc Janiaczyk
http://pagesperso-orange.fr/jean-marc.janiaczyk

Bosco y dort, Camus aussi :
Dans leur rêve les écrivains
Sont bercés par le doux roulis
De la brise sur Lourmarin

Qui somnole lovée en rond,
Postée à l’entrée de la combe
Reliant les deux Luberons.
Ce matin un vol de colombes

Froufroute autour du vieux château :
Miracle de la Renaissance,
Une merveille, un pur joyau
Brillant au coeur de la Provence

Et où souffle souvent l’esprit
De tous les arts y fleurissant.
Le village alors bout de vie !
Mais ce n’est pas encor le temps

Et Lourmarin se laisse aller
A la mollesse du printemps
Avant la ruée indomptée
Des juillettistes – Chaud devant !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire