L’impossible amour

rondel henri

Poème illustré par un tableau de :

Henri Rondel
(1857-1919)

Il ne demande pas grand’chose :
Savoir qu’elle l’aime, c’est tout !
Et leur sagesse est une cause
Qu’il veut préserver jusqu’au bout

De sa pauvre vie solitaire.
Car il ne l’avouera jamais :
Elle est la seule sur la Terre
Qu’il n’a pas le pouvoir d’aimer.

Pourquoi l’a-t-il donc rencontrée ?
Il y a tout autour de lui,
Pour le happer, le manoeuvrer,
Des femmes tout aussi jolies

Avec, comme elle, un teint de lait
Piqueté de légers points roux,
De longs yeux bleus étincelés,
De longues mains et un long cou…

Sortilèges en ribambelle,
Cheveux cascadant et si doux
Comme constellés d’étincelles,
Un rire fusant tout à coup…

Mais il ne voit, il ne veut qu’elle,
Elle qu’il aime et qu’il préfère…
Sa torture est perpétuelle :
Elle est la femme de son frère…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire