Les villages marseillais

Poème illustré par  un tableau de  :

Josette Esnard
www.inter-coproprietes.com

Marseille est une succession
De cent onze petits villages !
Mais comment pourraient être sages
Toutes ces zones rassemblées

Malgré leur esprit de clocher ?
De Sainte Anne ou de Saint Julien,
Saint Loup, Saint Just, ou Saint… ou Saint…
On est avant tout d’un quartier

Collé à un autre quartier.
Rue principale, église, place…
Ils ont tous l’attrait et la grâce
De villages particuliers.

Moi je suis de Saint Barnabé
Et toi tu es né à la Rose :
Mais on ne peut  être en symbiose
Car tu es presqu’un estranger !

Marseille est formée de villages
Qui ont été juxtaposés
En se voulant tous Marseillais :
C’est du moins ce que veut l’usage !

Mais l’on est d’abord d’un quartier !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire