Les snowboarders

Ils dévalent la pente blanche
A fond de train, tête baissée,
Tout en faisant danser leurs hanches
Tels des bailaors déjantés

Et en déboulant de profil
Comme des crabes monstrueux.
Mais leur buste droit, immobile
Leur donne l’allure de dieux :

Dieux de la neige et dieux du vent,
Les snowboarders fous dégringolent
Du haut des hauts sommets tout blancs
Et la vitesse est leur idole.

Pied gauche avant, pied droit arrière,
Le corps projeté de côté,
« Regulars » ou bien le contraire,
Ce sont des casse-cou fieffés !

Ils bondissent de butte en butte
Car ce sont des crabes ailés,
Et si brutalement ils chutent,
En un clin d’oeil ils sont sur pied !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Haute Provence, Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire