Les pêchers

 

Poème illustré par : 

Michel Bendon
http://pagesperso.orange.fr/michel.bendon

Un envol de pétal(es) ! C’est un ouragan rose
Sur l’azur transparent du printemps revenu.
Les pommiers alentour sont encore tout nus
Mais les pêchers fleuris sont en apothéose.

Le verger tout mouillé brille sous le soleil
Car la pluie du matin l’a emperlé d’argent.
Ca sent bon l’herbe fraîche. Un souffle de printemps
Fait frémir les bouquets tachetés de vermeil.

Mais comment donc ces fleurs fines et délicates
Engendrent-ell(es) ainsi des fruits si rebondis ?
Où vont-elles chercher la puissance et la vie
Qui gonflent d’un suc lourd cette chair incarnate ?

Quelques fleurs sont tombées sur le sol hérissé
D’une herbe raide et fol(le) qu’on voit presque pousser.
La sève monte dru. Un nuage léger
A taché le ciel bleu d’une flaque de lait.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire