Les mots et les maux

Poème illustré par : 

William Turner
(1775-1851)

Les mots peuvent être des balles
Qui fusent dru et font très mal
En vous atteignant en plein coeur :
On prend un choc et l’âme en meurt.

Ils s’installent, parfois suppurent
En meurtrissant de leurs blessures
Celui qui a été frappé.
Ils peuvent même s’enkyster

Au fond de lui, rester en place
Pour très longtemps. Puis plus de trace :
On les croit enfin oubliés

Grâce à l’amour et à l’espoir …
Mais ils  sont métamorphosés
Et tranformés en crabe noir !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.