Les lilas

 

 Poème illustré par :

Lau Spigle
www.peinture.fr

Un arbrisseau d’un mauve pâle,
Un arbrisseau d’un blanc de lait,
Un arbrisseau teinté d’opale,
Aux rameaux roses si légers

Et au tendre parfum si frais
Dans le jardin du mois d’avril,
Qu’il est comme le messager
Du temps nouveau qui s’y faufile.

Un arbrisseau d’un blanc de neige,
Un arbrisseau d’un mauve-bleu,
Un arbrisseau d’un rose-beige,
Des arbrisseaux en camaïeu,

Aux douces couleurs du printemps.
L’air azuré fleure si bon,
Les trois lilas embaument tant
Qu’on les sent jusqu’à la maison …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire