Les fraises

Poème illustré par un tableau de :

Blaise Devissi
www.art.la-passerelle.net 

Elles sont toutes grassouillettes
Avec un gros ventre charnu
Bien rebondi. Des grains piquètent
Leur rondeur amarante et nue.

Or ces grains secs, ce sont leurs fruits :
Des akènes! Et le réceptacle
Du lent processus de la vie !
Mais peut nous chaut ! Le vrai spectacle,

Et le bon goût, et la couleur,
C’est cette boule bien pulpeuse
D’une chair à l’exquise odeur,
Fondant toute  douce et soyeuse

Sur la langue comme un velours.
On ne peut pas dire qu’on l’aime :
On l’adore, on craque, on savoure !
Du sucre ou un soupçon de crème ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.