Les fleurs jaunes

 

Poème illustré par : 

Cecilia Ceballos
http://www.provence-decouverte.fr

Un énorme bouquet sur la table cirée,
Un bouquet uniforme et tout ensoleillé
D’énormes fleurs safran dont j’ignore le nom,
Sûrement un long mot, grandiloquent, abscons !

Pour moi ce sont des fleurs jaunes et flamboyantes
Dans un gros vase bleu dont le ventre bien rond
Rutile sur le bois où les flammes ardentes
Du soleil de l’été ont laissé de grands ronds.

On ne voit que les fleurs et elles sont si belles
Qu’elles effacent tout. Leurs pétales en ailes
En font des oiseaux d’or tout prêts à s’envoler :

Des fleurs-oiseaux groupés en énorme bouquet.
Leur coeur est chocolat, et elles sentent bon
La vanille et l’anis, l’encens et le bonbon.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire