Les coloquintes

 

Ce sont des légumes cinglés
Aux formes tarabiscotées,
Extravagants et délirants,
Grotesques et incohérents.

Ils ne sont ni ronds ni ovales.
Orange, beigeasse ou vert pâle,
Ils sont bigarrés, côtelés,
Tout pustuleux, parfois zébrés.

Ce sont des légumes rétifs,
Faux concombres décoratifs
Qu’on ne peut même pas goûter :
Bien trop amers pour les manger.

Enfants ratés de la Nature,
Hurluberlus à la peau dure,
L’on ne sait point trop à quoi servent
Ces cucurbitacées en verve.

A être jolies, et c’est tout !
Et n’est-ce pas bon d’être fous?

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire