Les chaussures

 

Poème illustré par : 

Josette Mercier
www.josettemercier.ch

Vieilles tatanes démodées,
Vieilles godasses tout usées,
Vieilles savates défraîchies,
Vieilles grolles tout avachies

Par tous les chemins de Provence,
J’ai honte quand parfois je pense
A vous flanquer à la poubelle !
Toujours vous fûtes les plus belles

Pour me mener dans la garrigue
Ou m’aider à danser la gigue
Autour des feux de la Saint Jean.

Oh, lou vergougno si je mens :
Mes vieilles pompes éculées,
Je ne vous jetterai jamais !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.