Les chaussures

 

Poème illustré par : 

Josette Mercier
www.josettemercier.ch

Vieilles tatanes démodées,
Vieilles godasses tout usées,
Vieilles savates défraîchies,
Vieilles grolles tout avachies

Par tous les chemins de Provence,
J’ai honte quand parfois je pense
A vous flanquer à la poubelle !
Toujours vous fûtes les plus belles

Pour me mener dans la garrigue
Ou m’aider à danser la gigue
Autour des feux de la Saint Jean.

Oh, lou vergougno si je mens :
Mes vieilles pompes éculées,
Je ne vous jetterai jamais !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire