Les cascades de Sillans

 

 Poème illustré par :

Danno
www.danno-peinture-sculpture.com

Il faut savoir le mériter.
Totalement dissimulé,
C’est un tout petit Paradis
Encaissé au coeur du Midi.

Le chemin est pavé d’obstacles :
Des pierres en tas chaotiques,
Des ronces piquetées de tiques …
Et puis soudain c’est le miracle !

A quarante mètres de haut
La Bresque qui tombe en cascades,
En trombes bleues : énorme saut
Terminant sa dégringolade

Dans un délicieux petit lac
Tourbillonnant, clair et glacé,
Dont les étonnants entrelacs
Virent du turquoise au violet.

Une conque polynésienne
Sous l’arche d’arbres où explose,
Dans la lumière méridienne,
Le feuillage teinté de rose.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire