L’égoïste amoureux

Couple

Poème illustré par un tableau de :

François-Xavier de Boissoudy
www.agoravox.fr

Je n’aime pas aimer : c’est un trop grand souci !
Je préférais l’avant, quand j’étais encor seul,
Ne vivant que pour moi, ne pensant qu’à ma gueule
Et ne m’intéressant qu’à mes propres ennuis.

Oh, combien j’étais libre et maître de moi-même
Quand je ne t’avais pas ! Et combien je regrette
Mon statut antérieur ! Mais las, ma pauvre tête
Est serve de mon coeur. Et depuis que je t’aime,

Tu es l’arrière-plan, tu es le filigrane
Inséré dans ma vie, constamment, nuit et jour ;
Cette flamme inouïe qu’on appelle l’amour
Est l’énorme soleil qui éclaire mon âme.

Il faudra bien m’y faire, être terrorrisé
A l’idée de te perdre ! J’aimais être égoïste
Et ne penser qu’à moi. Je me découvre altruiste,
Ne songeant qu’à t’offrir cet amour insensé !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Les gens, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire