Le village-mirage

Poème illustré par un tableau de :
Padrig

Il y a bien longtemps qu’on ne dit plus: « Je t’aime »
A ceux qui nous sont chers ; que bêtement l’on croit
Etre ainsi bien plus fort ; qu’éprouver de l’émoi
Ne peut que susciter aussitôt l’anathème

De tout un tas de gens ! Oh, quelle triste époque…
Quel dommage, mon Dieu, qu’il faille ainsi cacher
Qu’on a le cœur sensible et point trop asséché
Face aux malheurs du monde, alors que tant se moquent

Des souffrances d’autrui ! Bien triste indifférence,
Terrifiant égoïsme ! Et pourtant je connais
Un endroit merveilleux car l’amour y renaît
Chaque jour renforcé. C’est en Haute-Provence,

Et l’on n’y cache point qu’on a encor une âme.
Un village en montagne, un village perché
Comme il y en a tant en ces lieux où rochers,
Falaises et glacis forment un amalgame

Terriblement austère ; mais un curieux mystère
A fait de ce vieux bourg un lieu déconcertant
Où chacun se sourit avec l’air avenant
Des gens sachant aimer. Pourtant rude est la terre

Où ils doivent lutter chaque jour de l’année
Pour en tirer un fruit ! Mais bien peu leur suffit,
Ils ne sont point envieux, se moquent du profit,
Et ils souffrent vraiment quand la belle Renée

De la famille Mourot s’avère très malade ,
Ou quand le vieux Raymond perd son fils tant aimé…
Naturellement bons ! Seul peut les déprimer
Le malheur chez autrui. Jamais une empoignade !

Je ne vous dirai point le nom de ce village
Où nul ne doit venir, qui pourrait apporter
Avec lui le cynisme d’un monde effronté
Où ne dominent plus que le lucre et la rage.

Dormez-y bien, amis, dont le cœur est si pur
Qu’il est tout aussi clair que votre ciel azur…

  •  
  •  
  •  

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Contes, La Haute Provence, La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.