Le vieux chanteur

Dieu ! Quelle déchéance et qu’il est dramatique
De le voir chaque soir ainsi se déhancher :
Il semble qu’on entend tous ses vieux os craquer !
Pourquoi continue-t-il ? Et n’est-ce pas tragique

De voir cette vedette adulée du public
Continuer ainsi sans souci de son âge ?
Il a certainement un énorme courage
Mais il devrait comprendre qu’il est pathétique !

Ce soir il chante à Trets et quelques fans sont là,
Vieux gamins comme lui refusant de vieillir.
Ils sont une poignée venus pour l’accueillir
A l’arrêt de son car. Après quelques « hourrah »,

On le mène en chantant à la Salle des Fêtes.
Ils l’adorent, vraiment ! Et le chanteur accepte
D’être encor leur idole… Une chanson inepte :
Il se veut immortel mais sa gloire est surfaite.

Il pourrait s’arrêter, accepter son déclin
Et profiter enfin de ses derniers beaux jours.
Mais il croit être jeune et il courra toujours
Derrière ce qu’il pense être son seul destin.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire