Le sonnet du bonheur

Poème illustré par un tableau de :
Eric Bruni

bruni-gallery.com

Il y a certains jours où l’on se sent heureux
Sans qu’on sache pourquoi… Peut-être ce ciel bleu
Accroché au clocher au-dessus du village?
Ou alors la vision de tout nouveaux mirages

Miroitant derechef sur de gais paysages ?
Le fait d’avoir enfin su tourner une page?
On voudrait – s’il vous plaît ! retomber amoureux
Comme un tendre minot au minois boutonneux.

Il est ainsi des jours où l’on est en été
Bien qu’il fasse encor froid ! Où le coeur chahuté
Par bien trop de tourments re-bat comme à vingt ans…

Des jours si lumineux qu’ils sont ensoleillés
Même s’il pleut dehors ! Dure toujours ce temps
Qui vous fait recouvrer des yeux émerveillés…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Hiver, Printemps, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le sonnet du bonheur

  1. Bleuhay dit :

    J’aime beaucoup

Laisser un commentaire