Le scarabée

 

Poème illustré par un tableau de :

Dany Garrabé
www.garrabe.free.fr

Un arc-en ciel sur la cuirasse,
Bombé et noir, tout rutilant,
Mais vraiment dépourvu de grâce,
Il a six pattes et va traînant

Dans  le composteur du jardin :
Un gros insecte besogneux
Pour qui la bouse est un festin.
Savez-vous qu’il a six mille yeux ?

C’est un costaud à grosses pinces,
Pas commode pour les copains :
Squatteurs, intrus,  il les évince
Et les assassine en un clin !

Souvent il balade une crotte
Savamment façonnée en sphère
Et qu’il roule, pousse et mignote :
Mais que peut-il donc bien en faire ?

Cela ne l’a pas empêché
D’être une vedette célèbre:
Les Egyptiens l’ont adoré
Lors de tous leurs rites funèbres,

Et il y a un groupe d’Anglais,
– Qu’on  aime et même qu’on adore –
Qui en chantant ont adopté
Le nom du gros insecte d’or !

Ce sont ses frères « Les Beatles » …

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.