Le saut

Les skis en V, le corps penché,
Un grand oiseau a décollé :
Etrange oiseau, oiseau humain
Qui va fendre le ciel serein

Sur plus de deux cent trente mètres.
De l’éther bleu il est le maître,
Tel un aigle immense en plein vol ;
Une ombre frêle qui survole

La forêt si noire et si blanche,
Et son long corps mince qui penche
Plane gracieux et immobile
Au-dessus des gens de la ville

Qui badent en le contemplant.
Venue d’ailleurs, normale gent
Qui ne sait pas ce qu’est : « voler »  :
Foule de la normalité !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Haute Provence, Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire