Les soixante mille étoiles

Poème illustré par : 

Philippe Flohic
www.philippe.flohic.free.fr

Au royaume des belles âmes
Point de messieurs et peu de dames,
Mais seulement des tout-petits
Frais éclos au creux de ce nid

Comme de frêles oisillons.
Petites fleurs en la maison *
Qui palpite de vies nouvelles,
Ils sont toute une ribambelle

A naître ainsi à Puyricard.
Bébés jolis, jolis moutards,
Soixante mille tout-petits
A avoir vu le jour ici

Au royaume des belles âmes !
Des souffles de bébés, des flammes
Venant juste de s’allumer
Au paradis des nouveaux-nés.

*Poème offert à la Maternité « l’Etoile », près d’Aix en Provence

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous, La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire