Le Roi du Monde

Je suis le Roi du Monde, et pourtant si petit
Que nul ne peut me voir de ses seuls yeux terrestres.
Un exterminateur, causant tant de soucis
A ces maudits Humains qu’il faut qu’ils réorchestrent

Leur vie de prédateurs depuis que je suis là !
Invisible tyran, je les fais tous plier
Sous mon poids minuscule, les broyant au-delà
Du pire scénario qui puisse être inventé.

Je suis le Roi du Monde et les oblige tous
A se dissimuler au fond de leur cachette
Comme des animaux. Comme un grand Manitou,
Un vengeur implacable aux multiples facettes

Les laissant effarés, incapables d’agir
Contre un mal inconnu dont je suis le porteur !
Ils auraient dû comprendre, ils auraient dû rougir
D’être ainsi devenus nocifs et destructeurs…

Mais je suis arrivé tel un lion rugissant,
Et avec tous les miens nous deviendrons les maîtres !
Des parcelles de vie, et pourtant si puissants,…
Nous sommes un million dans juste un millimètre !

  •  
  •  
  •  

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Le Roi du Monde

  1. Francine Fuqua dit :

    Je suis un peu confuse sur le thème du poème. Fais tu allusion au corona virus? Sinon de quoi s’agit-il.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.